• Une délégation calaisienne conduite par M. Gaston Berthe, maire, ayant à sa droite la mère l'officier, s'incline devant la tombe du commandant Mengin, au cimetière d'Ardres, avant le rapatriement du corps dans sa ville natale.

    Le 1e octobre 1944, une des premières chenillettes canadiennes, chargée de troupes, traverse le boulevard Jacquard encore désert. Le correspondant de guerre canadien qui prit la photo a stoppé sa jeep à l'angle du boulevard et de la rue du Temple.

    L'usine Tourneur, rue du Temple, est ravagée par l'incendie, le 1e octobre 1944.

    Dans la soirée du 30 septembre 1944, les premiers motocyclistes canadiens pénètrent dans la ville. Place d'Alsace (occupée de nos jours par la poste) les dépendances des Pompes Funèbres Générales commencent à flamber. Tous les bâtiments y passeront, y compris l'immeuble de deux étages encore intact à droite.

    La menuiserie où étaient fabriqués les cercueils aux P.F.G. brûle en bordure de la rue de Valenciennes.

    Lui-même fort endommagé, le monument aux morts de la guerre 1914-18 est encore debout dans la zone interdite de Calais-Nord où se dresse la Tour du Guet dominant un désert de ruines.

    Boulevard des Alliés, le monument du Sauveteur est resté en place au milieu des décombres. A côté de lui, un soldat canadien, arme à la bretelle, se dirige vers la place d'Armes.

    Une vue de la place Foch avec les pans de murs de l'hôtel Continental (à droite) et le monument aux morts de la Grande Guerre (à gauche).

    La tour carrée de l'ancien beffroi qui surmontait le musée de la place d'Armes, s'est écroulée sous un impact, dans les derniers jours du siège.

    Le 1e octobre 1944, des soldats du Canadian Scottish Regiment arrivant du pont Richelieu, se dirigent vers le pont Jacquard, près duquel est demeurée une auto blindée allemande.

    A la gare maritime, une grue sabotée par les allemands s'est effondrée sur le bâtiment abritant le buffet et le Terminus Hôtel.

    Au dépôt de la S.N.C.F., les derniers bombardements ont entièrement bouleversé le site. Une locomotive a même été précipitée au-dessus d'une autre.

     

    « »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow