• 18 octobre 1974

    Sur ce plan du navire, nous avons hachuré  les parties qui ont été prospectées par les plongeurs sans que soient découverts de corps. La partie supérieure de la passerelle est maintenant totalement écrasée et celle en dessous et celle en dessous est déformée. A l'avant, au niveau de la position de l'élinde, la brèche qui permit d’extraire Lionel Girard de sa prisons située un peu plus vers la proue. Il faut tenir compte également que l'épave est désormais couchée sur le flanc babord à 120 degres.

     

    18 octobre 1974

     1) Passerelle supérieure qui est maintenant écrasée par le poids du navire qui s'est retourné.

     2) La partie en dessous est déformée.

     3) Les compartiments de cette partie ont tous été visités par les  plongeurs. A 70%, Il n'y reste personne.

     4) Les cabines également vititées par les plongeurs.

     5) La brèche creusée dans la paroi du navire pour extraire Lionel Girard.

     6) Le compartiment ou Lionel Girard resta emprisonné 68 heures.

     7) Magasin vide de personnel.

                             (ph. “La Voix du Nord”)

    « 22 octobre 197417 octobre 1974 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow