• 1888

    1888 suite

    Une salle d'étude

    1888 suite

    1888 suite

    1888 suite

    1888 suite

    1888 suite

    1888 suite

    1888 suite

     

    1888 suite

     

    1888 suite

    1888 suite

    Le seul congé de la semaine était le jeudi après-midi. Le matin après la Messe il y avait ouvrage manuel : couture et écriture (déliée, ronde, gothique et batarde, sous la Direction de Madame LABBE qui trouvait encore le temps le soir de repriser lcs chaussettes de laine. Il y avait aussi gymnastique sous la Direction de Monsieur LABORDERIE.

     Les classes enfantines étaient mixtes. Les enfants y étaient accueillis à partir de 7 ans. Il n‘y avait pans de maternelle.

     Il y avait une nette séparation avec le reste du pensionnat. Les classes étaient situées sur le côté dc la chapelle, les récréations des petits se faisaient dans le jardin entourant la grotte, séparé du reste du pensionnat par un mur couvert de lierre.

     Le passage des classes enfantines à la 7ème seconde, était un moment pénible pour l'enfant qui changeait totalement d’horizon en franchissant le mur entre les deux cours de récréation, et allait faire connaissance du Réglement.

     Il y avait une 7ème seconde, une 7ème première.

     Il y avait une 6ème seconde, une 6ème première.

     Il y avait une 5ème seconde, une 5ème première.

    La dénomination première-seconde recouvrait une seule classe avec un seul Professeur qui tenait compte de la force de chaque groupe d’élèves de sa classe, répartissait son enseignement en conséquence.

     A la fm de la cinquième première, l’orientation se faisait vers les études primaires menant au Brevet élémentaire, soit vers les études secondaires qui aboutissaient au baccalauréat.

    « 18881885 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :