• Aucune automobile sur la digue durant six étés

    Aucune automobile sur la digue durant six étés

    CALAIS. En 2001, sous l‘autorité du maire Jacky Hénin, la Ville prenait à sa charge le contrat de fermage de la plage accordé jusque-là à la société Sense. Dès l'été 2002, la circulation des véhicules à moteur était interdite sur la partie centrale de la digue : « Du 15 juin au 22, septembre 2002, la digue est en voie piétonne », pouvait-on lire sur ce dessous-de-table distribué aux cafetiers. Par beau temps l‘idée semblait judicieuse. Encore aurait-il fallu que la digue présente un intérêt touristique avec une zone commerciale attirante. Si une annexe de la médiathèque y était installée, les commerçants ambulants sollicités n’y feront pas long feu car la digue était désertée par mauvais temps. Le résultat était mitigé avec des embouteillages monstres face au poste de secours.

    Dès son élection en 2008, Natacha Bouchart rétablissait une circulation apaisée sur la digue. J.—P. P. (CLP)

    Aucune automobile sur la digue durant six étés

    « En 1947, la ville déléguait à Jules Sense le fermage de la plageLe pont du casino, pour franchir un fossé à sec »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow