• Autour d'un salon de coiffure

    Autour d'un salon de coiffure

    Un salon de coiffure a longtemps accueilli de nombreux clients rue du Four à Chaux : le salon de coiffure André. Pourquoi ce prénom ? La propriétaire, Blanche Thomas née Queste, rendait ainsi hommage à son mari, le sergent André Thomas, tué à son poste de combat le 3 juin 1940 à 37 ans, dans le Dunkerquois. Il fut le premier militaire calaisien mort pour la France à venir reposer en terre natale. Blanche trouve à son tour la mort à 39 ans lors du bombardement du 27 février 1945, dans son salon de coiffure, en même temps que son employée Micheline Lutic (22 ans) et Evelyne Agneray, la meilleure amie de sa fille... Andrée, qui porte au féminin le prénom de son père et qui, orpheline, a survécu à la tourmente.

     

    « Trois copines à la rencontre de leur destinEn 1957 "le Courageux" coulait à la sortie du chenal »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow