• Bainghen

    BAINGHEN.

    Au pied de l’église de Bainghen, on peut admirer un oratoire à Notre—Dame-de-Boulogne. Que fait ce monument représentant la vierge dans un bateau, au beau milieu de notre campagne Agricole ? En 1946, cet oratoire est érigé par des propriétaires fonciers de Bainghen. Il a été imaginé an de remercier Notre-Dame—de-Boulogne, car Bainghen n’a connu aucune victime durant la Seconde Guerre mondiale.

     QUATRE STATUES

     Ce monument a permis d’accueillir cette statue au village en 1948. En effet, entre 1943 et 1948, quatre représentations de la vierge nautonière, dans un bateau, vont parcourir la France. Ces quatre statues furent moulées en 1939 et xées en 1943 sur quatre chars à quatre roues.

    Elles quittent Boulogne—sur-Mer le 28 mars 1913. et empruntent quatre directions différentes: maritime, centre est et ouest.

    Deux ne reviendront pas : elles iront en Martinique et en Corse

    L'une passera par le territoire actuel de la communauté de communes Pays d’Opale. Ainsi, la statue arrive à Bainghen le 16 juillet 1948. Elle s’arrête devant l‘oratoire et ne peut monter jusqu'à l’église car la route est trop pentue. La veille, elle était à  Hocquinghen et elle quitte Bainghen pour Herbinghen.Le 17 juillet, elle sera à Sanghen. Elle passera aussi par Hardinghen et Boursin

     

     UN CULTE QUI REMONTA A 636

    Le culte à Notre-Dame-de-Boulogne date de 636 : la vierge serait apparue sur un bateau tenant l’enfant Jésus dans ses bras et aurait demandé que l’on construise une église. D'abord chapelle, cet édifice religieux deviendra cathédrale au XIX° siècle à Boulogne-sur-Mer, située dans l’enceinte des remparts. Le pèlerinage à Notre-Dame-de-Boulogne prit très vite de l’importance. Ce voyage en 1943 en est le témoignage.

     Contrairement à 1948, grimpons la pente qui nous mène jusqu‘à l‘église pour admirer l’édifice construit en pierres blanches. L’église Saint-Martin date de 1758 et fut rénovée sur la demande de l'évêque d'Arras en 1857. C’est à cette date que l'on construit la partie en briques du pignon. En 1878. On érige contre le mur de l'église une croix en fonte moulée. Avec un christ et une vierge, hommage à l’abbé Caron, curé de la commune de 1840 à 1878.

     

    Cette croix a été rénovée en 2000 et donne un cachet supplémentaire à l'édifice religieux. S. D. (CLP)

    Bainghen

    l‘église de Bainghen—le—Comte, commune appelée Bainghen aujourd'hui, ici avant 1914.

    « OffekerqueNIELLES-LÈS-ARDRES »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :