• Calais, balade en tramway

    Blog de alorsraconte :CALAIS, Balade en tramway dans le Calais d'autrefois
    16. La Grande guerre permettra aux femmes de remplacer le personnel masculin
     
    Sur la photo ci-dessus datant de 1910, le personnel de navigation et d'entretien.
    Exclusivement masculin, était réuni dans le dépôt du boulevard Léon-Gambetta. Tous portaient cette casquette à visière de cuir et pour les ouvriers les toiles bleues. Une lanterne à pétrole était posée près de l'écriteau car personne n'avait pensé utiliser l'électricité des motrices pour éclairer les voitures. Le soir, des employés du service lampisterie attendaient avec leurs lanternes à l'angle des quatre-boulevards et accrochaient aux tampons les lanternes à l'avant et à l'arrière des voitures. Le levier, que tenait l'employé situé à droite de la pancarte, servait à faire pivoter les aiguillages. La voiture sur la gauche tirée par le cheval servait à réparer le réseau électrique. On l'appelait la voiture-échafaudage ou la voiture-échelle. Elle circulait essentiellement la nuit pour entretenir les lignes électriques qui surplombaient le parcours.
     
    Les femmes prenaient le relais
     
    Tout allait être bouleversé en 1914. La Première Guerre mondiale permettra aux femmes d'occuper les postes des hommes. Contrairement à 1940, la Grande Guerre n'avait pas réussi à stopper ce mode de transport. Il avait fallu seulement s'adapter. Le personnel masculin parti au front, les dames avaient pris le relais. Le tramway ci-dessous, stoppé boulevard de l'Égalité, effectuait le trajet Cimetière-sud-place d'Armes et transportait une majorité de soldats cantonnés au pont de l'enceinte. Ils rejoignaient la citadelle. Le conducteur, était une femme que l'on appellera wattwoman.
    Le personnel accompagnant était aussi féminin, preuve en est, ces autres dames devant le tram qui étaient receveuses. Sur certains parcours très prisés, était accrochée à la motrice ce qu'on appelait une baladeuse. C'était le cas sur ce parcours et aussi sur les lignes se rendant l'été à la plage. Les soirs de fête, match de football route de Dunkerque, où soirée de cinéma ou de bal, le service était ainsi renforcé place de la Nation. •  J.-P. PRUVOT (CLP)
    « Calais, balade en tramwayCalais, balade en tramway »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow