• Calais était une ville de garnison jusqu'en 1940

    Calais était une ville de garnison jusqu'en 1940

    CALAIS. Ces militaires, défilant rue Royale après la Première Guerre mondiale, étaient alors le quotidien des Calaisiens. Une garnison dans la ville créait de l’animation. Ravitaillement des troupes, délés et fanfares, soldats dans les cafés et les cinémas étaient bénéfiques pour le commerce.

    Le 8e Régiment d’infanterie, 700 hommes, logeait à l’intérieur de la citadelle, dans la caserne Vauban.

    Ci—dessous, avant la Grande Guerre, ces fantassins traversaient la place d'Armes. Les chasseurs—mitrailleurs—voltigeurs du 110° Régiment d’infanterie logeaient dans la caserne du Duc-de—Guise, rue des Maréchaux.

    Ces régiments quittaient Calais pour n'y revenir qu’au tout début de la Seconde Guerre, an de rejoindre le front belge. En mai 1940, les casernes étaient détruites par les bombardements. A la Libération, l’autorité militaire cédait à la ville les terrains qu’elle avait occupés. J.-P.P. (CLP)

    Calais était une ville de garnison jusqu'en 1940

    « Deux carillons ont égayé les rues de Calais-NordUne ligne transmanche, dédiée au transport de véhicules, créée en 1928 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :