• Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Pour le chemin de fer, la gare des Fontinettes est le dernier arrêt avant la gare centrale mais nous sommes déjà dans Calais; ce quartier se nomme les Fontinettes. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

     

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Bien que la gare centrale joue dans chaque ville un grand rôle, débarquant des voyageurs venus visités notre cité, la gare n'inspire pas en général de jolies légendes ni d'anecdotes bien passionnantes ! Cette gare avait deux sorties : au Sud sur Saint-Pierre et au Nord non loin du Parc Saint-Pierre pour le Sud.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

     C'est le 2 septembre 1848 que fut inaugurée le chemin de fer de Paris à Calais jusqu'à la gare de Saint-Pierre. La cérémonie qui fut marquée par de grandes fêtes fut bénie par le Cardinal-Evêque d'Arras.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Nous pouvons très bien voir sur ce panorama les deux sorties de la gare séparées par un passage clos. Le réseau s'est considérablement développé et beaucoup de voyageurs étrangers passent par la gare centrale pour atteindre Calais Maritime et l'Angleterre. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Il fallait jadis attendre la fin du passage d'une péniche pour que le pont mobile se referme laissant à nouveau libre la circulation. La partie du canal coupée par ce joli petit pont est de nos comblées, laissant place à une large artère : l'Avenue Blériot. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Passant au-dessus du canal entre les quais du commerce et de l'Est, la passerelle de Vic n'existe plus; il ne subsiste que le pont. Toutes les rue débouchant sur le quai du Commerce donnent dur le boulevard Jacquard. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    L'E.P.S, rue de Vic. Cette école existe encore de nos jours, mais la cour est certainement moins calme que du tems des sages élèves des années 1905. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

     Les canaux ont toujours une grande importance pour le commerce fluvial. Ils sont le relais entre terre et mer et les péniches avec à leur bord un peuple tranquille et courageux chargent et déchargent charbons, bois, jours après jours inlassablement.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    C'est en 1636 que l'on creusa le canal de Calais à Saint-Omer par Coulogne. 

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

     L'hôtel de ville. Style Renaissance. Art Flamand. Terminé en 1925. Le monument des 6 Bourgeois inauguré place Richelieu devant les verdures du Front Sud est de nos jours devant ce magnifique édifice, sans la grille qui l'entourait.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Ce monument fut inauguré le 3 juin 1895. A la mémoire des 6 Bourgeois de Calais, dont Jean de Vienne était alors le gouverneur. Ces bourgeois : Eustache de Saint-Pierre, Jacques et Pierre de Wissant, Jean d'Aire, Jean de Fiennes, Andricus d'Andres. Ils furent conduits devant le roi Edouard III par Gauthier de Maury, en chemise et la corde au cou, se livrant au roi avec les clés de la ville. Ils eurent la vie sauve par l'intervention de la Philippine de Hainaut qui , enceinte, trouva grâce au cœur du roi.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Alors entouré d'une grille et monté sur un haut socle, le monument était devant le front Sud parmi sa verdure. Le pathétique des attitudes est admirable et il se dégage de cette oeuvre magistrale de Rodin une humanité et une force prenante.

    Calais Saint-Pierre, dernière partie

    Dernière pensée pour Calais Sud. Saint-Pierre du nom de l'église. C'était le plus vieux monument de la ville. 

    « Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 1ere partieCalais Saint-Pierre, 2e partie »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :