• Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Il est 21h le lundi 8 mai 2000, les joueurs du CRUFC accèdent enfin au balcon de l’hôtel de ville de Calais. Ils étaient attendus par une foule de quinze à vingt mille personnes, dont certaines patientaient depuis plus de trois heures. Au balcon de la maison communale comme dans la hune d'un immense vaisseau, Merlen et ses potes reçoivent de plein fouet l'amour de toute une ville. Emotion.

    Un retour triomphal

    Tandis que le peuple de Calais revisite la statue de Rodin (image ci-dessus), Becque et toute l'équipe du CRUFC n’en finissent pas de communier avec leurs supporters.

    Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Un retour triomphal

    Aux côtés de son président, André Roches, Ladislas Lozano est acclamé de longues minutes par la foule. Le coach du CRUFC aura connu un beau succès personnel lors de cette coupe de France 2000. Au micro, l’homme saura rendre au public l'amour qu'il a reçu.

    Un retour triomphal

    Quelques jours avant l'organisation du critérium cycliste professionnel et du podium qui l’accompagne, le CRUFC et la foule auront offert une répétition générale aux instances municipales. Malgré trois heures d’attente, l'intensité de la liasse populaire n'aura pas fléchi. "Merci” était évidemment le leitmotiv de cette soirée d’hommage (image ci-dessus)

    Un retour triomphal

     

    Un retour triomphal

    Texte et légendes : Pierre—Olivier CAYEZ

     Photos : Alain BARON Daniel BOULOGNE. Eric BUREAU, Denis DESBLEDS, Lauriane HOUBION et David LAIDET

     Conception graphique : Christine DELPIERRE et Dominique RIBANT

     Impression : La Presse Flamande — Hazebrouck

     Dépot légal : 2° trimestre 2000

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique