• Des torpilleurs et conte-torpilleurs basés à Calais

    Des torpilleurs et conte-torpilleurs basés à Calais

    CALAIS. Les relations étaient tendues entre la France et la Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle. La concurrence acharnée entre les deux puissances pour étendre leurs colonies poussait la France à créer de petites flottilles de surveillance et d'intervention sur les côtes de la Manche dénommées Défense mobile de la mer du Nord.

    En 1898, le gouvernement militarisait une partie des installations portuaires de Calais. Une base permanente de torpilleurs et de contre-torpilleurs y était créée.

    La flottille était ancrée bassin Carnot, quai du Rhône, ce qui nécessitait son passage par l’écluse Carnot (photo ci-dessous). En 1904, l’Entente cordiale signée avec la Grande—Bretagne mettait en sommeil cette base. Les relations avec l’Allemagne se dégradant, deux torpilleurs, l’Escopette et le Durandal, restaient en poste et une base de sous—marins était créée au fond du bassin Carnot. J.-P. P. (CLP)

    Des torpilleurs et conte-torpilleurs basés à Calais

    « La drague Cap-de-la-Hague chavirait au large de SangatteDans la cité Lesieur, l'UK 100 de Mme Demarle »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :