• En 1836, le sieur Crèvecoeur léguait une prairie pour en faire un marché

    En 1836, le sieur Crèvecoeur léguait une prairie pour en faire un marché

    CALAIS. Jean-Louis Crèvecœur, fabricant de tulles et conseiller municipal, léguait à la ville une vaste prairie. Les conditions imposées étaient d’en faire une place publique où se dérouleraient marchés et foires et de l’appeler pour l'éternité place Crève—cœur. A sa mort, en 1836, une ordonnance royale conrmait ce nom.

    Pourtant, foires aux grains et aux bestiaux continuaient à se tenir près du pont de Saint-Pierre. Il faudra attendre un second legs de son ls pour que la construction d'une mairie soit possible, inaugurée en 1864, et d’une église, ouverte au culte 1870. La place était pavée en 1878.

    Les marchés pouvaient désormais s’y tenir. Des étals bâchés servaient d'abris aux marchands ambulants dans la partie nord. La partie située près de l'église était réservée aux jardiniers et paysans. Leurs épouses venaient y vendre les légumes dans ces paniers d’osiers tressé. J.-P.P. (CLP)

    En 1836, le sieur Crèvecoeur léguait une prairie pour en faire un marché

    « En octobre 1908, on restreint les sonneries des cloches des églisesLes sauveteurs calaisiens et leur canot "L'Edmée-René" »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Crèvecoeur
    Dimanche 6 Octobre 2019 à 12:24
    Bonjour, as t on une idée de l identité du personnage sur la photographie svp ? Merci.
    Cordialement.
    Andy CREVECOEUR
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 7 Octobre 2019 à 09:12

    Bonjour, non je n'ai pas le nom de la personne, cordialement

    3
    Crevecoeur
    Samedi 23 Novembre 2019 à 22:58

    Ok merci pour votre reponse. Cordialement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow