• votre commentaire
  • Simple formation acoustique entre 1958 et 1960 sous le nom deBlack’n’White, le groupe électrifie sa musique en 1960 et devient Les Bourgeois de Calais. Il faut attendre 1 an pour que André Vasseur devienne le chanteur d’un groupe jusque là purement instrumental. Et aucun problème de nuisance sonore puisqu’ils répètent dans « La salle Centrale » tenue par les parents des frères Lachèvre. De bals en galas, le groupe s’impose dans la région jusqu’à passer à la télé, participant à la Coupe Age Tendre & Tête De Bois en 1962. Dans la foulée, une première maquette est réalisée à la demande du représentant du Nord de la France du label Pathé Marconi. Deux sessions enregistrées en direct d’où sortiront 8 titres édités sur deux disques souples… qui finiront par être perdus ! Les concerts reprennent et une autre séance d’enregistrement est programmée à Boulogne Billancourt. Malheureusement, une panne de voiture suivie d’un accident de la route annuleront ce rendez-vous. Plus grâve, Jean Guiguet est victime d’un éclatement de la rate. Il est remplacé par Joël Parmentier pour assurer les galas au Touquet où ils passent 3 fois par jour durant tout l’été ! Fatigué et déçu de l’annulation du studio, André Vasseur quitte le groupe. C’est le chanteur guitariste anglais Jeff Parker qui prend le poste. C’est donc avec lui que le groupe enregistre son premier 45t 4 titres en septembre 1962 avec un Jean Guiguet encore convalescent. Joël Parmentier est donc de la partie. A noter que deux titres originaux (« J’ai besoin d’amour » et « J’ai 20 ans ») sont signés Jean-Raoul Champion, le bassiste des Météores, groupe rival de la région. Ils commencent alors à tourner sur Paris et accompagnent Long Chris sur quelques dates. En 1963, ils enregistrent le deuxième EP chez Musinor, le label belge de Philippe Hornez, représentant Pathé Marconi. Grave erreur puisqu’ils sont sous contrat exclusif avec Pathé Marconi ! Le succès aidant, tout rentre dans l’ordre et le groupe poursuit sereinement sa nouvelle saison estivale au Normandy du Touquet et sillonne le sud de la France et l’Espagne. Sans Jeff Parker parti se marier en Angleterre. Il est successivement remplacé par le chanteur des Piranhas, puis André Vasseur qui marque là son grand retour.

    Comme tous les groupes de l’époque le service militaire met à mal leur carrière. Un par un les musiciens partent, mais seuls Claude Lachèvre et Jean Guiguet arrivent à se faire réformer. Pour garder la main, les deux rescapés rejoigent un orchestre de bals en 1964.
    En 1965, Les Bourgeois de Calais reprennent du service avec un line up remanié puisqu’au côté de Claude Lachèvre et Patrick Legros on retrouve les anciensYeomen : le bien connu Joël Parmentier, Jean-Pierre Castelain et Jacques Gressier. Avzc Jeff Parker, ils partent enregistrer à Londres un EP qui ne verra jamais le jour et dont les titres ne sortiront qu’en 1995 !

    Il faut attendre 1966 pour découvrir leur dernier EP où Pierre Lachèvre officie désormais derrière la console et Jacques Gressier comme organiste chanteur. Un dernier sursaut sans lendemain… Ou presque puisqu’en 1995 tous leurs morceaux sont édités et compilés avec de nombreux inédits. L’occasion de se retrouver et pour Jeff Parker et Pierre Lachèvre de remonter le groupe en 1997 avec trois nouveaux : Jacques Dusautoir à la basse, Francis Leroy à la batterie et Ian Pierce aux claviers. L’album « Souvenirs » témoigne de reformation. En 2004 avec Patrick Legros à la basse, ils remontent sur scène à L’Olympia pour un revival 60’s.

    Avant Les Bourgeois de Calais
    Le groupe s’est d’abord appelé Black’n’Whitte entre 1958 et 1960
    Joël Parmentier qui remplace Jean Guiguet pendant sa convalescence a joué au sein des Loups Noirs.
    Joël Parmentier, Jean-Pierre Castelain et Jacques Gressier sont d’ancien Yeomen

    Que sont-ils devenus ?
    Jean-Pierre CastelainClaude LachèvrePatrick LegrosJacques Gressier etJoël Parmentier deviennent l’excellent groupe psychédélique Les Fleurs de Pavot;
    Jeff Parker devient vendeur de voiture dans son Angleterre natale et habite dans le même village que son idole Cliff Richard ;
    André Vasssur dirige une société de transport à Boulogne-sur-Mer ;
    Pierre Lachèvre est devenu kinésithérapeute ;
    Après avoir été chauffeur de direction, Claude Lachèvre a vendu des voitures. Il est aujourd’hui à la retraite !
    Jean Guiguet a longtemps tenu un café à Calais avant de retrouver un emploi à la Chambre de Commerce.
    Patric Legros a travaille pour Sud Aviation à Toulouse ;
    Jean-Pierre Castelain est devenu musicien de studio. Il a également managé Patrick Juvet, poursuivit une carrière solo avec, entre autre, les albums « Alberia » en 1974,  « Le miroir » en 1975 ou « De bric et de broc » en 1983. Il est aujourd’hui installé à Lausanne en Suisse où il dirige un studio d’enregistrement ;
    Jacques Gressier a été professeur de musique à Versailles. Il est décédé en 1997.

    Fiche technique des Bourgeois de Calais
    Ou : Calais
    Quand : entre 1960 et 1967
    Site internet
    Genre : Rock
    Line up
    1960 : Pierre Lachèvre (Guit) – Claude Lachèvre (Guit) – Patrick legros (Basse) – Jean Guiguet aka Bambino (Batterie)
    1961 : Pierre Lachèvre (Guit) – Claude Lachèvre (Guit) – Patrick legros (Basse) – Jean Guiguet aka Bambino (Batterie) – André Vasseur (Chant)
    1962 : Pierre Lachèvre (Guit) – Claude Lachèvre (Guit) – Patrick legros (Basse) – Jean Guiguet aka Bambino (Batterie) – Jeff Parker (Chant)
    1963 : 1961 : Pierre Lachèvre (Guit) – Claude Lachèvre (Guit) – Patrick legros (Basse) – Jean Guiguet aka Bambino (Batterie) – André Vasseur (Chant)
    1965 : Claude Lachère (Guit) – Patrick Legros (Basse) – Joël Parmentier (Batterie) – Jean-Pierre Castelain (Guit) – Jacques Gressier (Claviers) – Jeff Parker (Chant)
    1966 : Claude Lachère (Guit) – Patrick Legros (Basse) – Jean Guiguet (Batterie) – Jean-Pierre Castelain (Guit) – Jacques Gressier (Chant, Claviers)
    1997 : Jeff Parker (Chant) – Pierre Lachèvre (Guit) – Jacques Dusautoir (Basse) – Francis Leroy (Batterie) – Ian Pierce (Claviers)
    Albums
    1962 : EP « Nul rockeur / Les cavaliers du ciel” / J’ai besoin d’amour / J’ai 20 ans » (Pathé Marconi)
    1963 : EP « Rue de tristesse / Je vous l’avoue / Ne crois pas que je m’en fous / Je veux tu veux » (Musinor)
    1963 : EP « Round and round / Sur un marché persan / Le copain que j’ai choisi / Hully baby » (Pathé Marconi)
    1966 : EP « Talking about my girl  / Michelle / High heel sneakers / Les filles dans le vent » (DMF)
    1995 : Compilation “French 60’s EP Collection” (avec des inédits)
    1997 : “Souvenirs”

    Source : 

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique