• La bourse du travail

    La bourse du travail

  • La bourse du travail a été construite sur la place Crévecoeur au sein du quartier Saint-Pierre, sur l'emplacement de l'ancien lavoir, en face du palais de justice et à côté de l'église, dans le cadre des grands travaux des années trente. Le bâtiment fut conçu pour être mis à disposition des syndicats de Calais. Ce bâtiment était également conçu pour servir de marché couvert. Les travaux commencèrent en juillet 1937 et furent terminés peu de temps avant la guerre et non inaugurés officiellement. Le bâtiment fut réquisitionné par les Allemands pendant la guerre. 
    Le marché couvert a été restauré en 1994 et des travaux de restauration des façades extérieures ont été entrepris en 1998.

     

    L'ancien lavoir

    Pin It

    votre commentaire
  • Edifice de Édifice de plan carré à quatre façades de 26 m de large sur 29 m de haut, élevées en béton de pierre et recouvertes de briquettes de parement. Le niveau inférieur permet l'accès aux différentes fonctions du bâtiment : l'élévation antérieure donne accès à la Bourse de Travail, les entrées du marché couvert sont situées aux angles du bâtiment et abritées par des marquises de béton éclairées par des pavés de verre. 
    Les trois élévations latérales sont traitées avec moins de grandeur que l'élévation principale. Elles sont éclairées par des fenêtres de dimensions plus réduites, réalisées en menuiseries métalliques, remplacées lors de la restauration par des huisseries en PVC. Des corps de bâtiment annexes abritent des bureaux et des escaliers de secours. L'élévation principale est éclairée par de vastes baies rectangulaires allongées, soulignées par des éléments de béton renforçant l'impression de verticalité. Cette façade est décorée par un bas-relief en pierre de 3 m de large sur 8, 50 m de haut, réalisé par le sculpteur lillois R. Coin et représentant la Paix et le Travail. Un écusson aux armes de la cité surmonte les baies. 
    Le hall d'entrée est réalisé en brique de parement. L'accès aux niveaux supérieurs est ponctué d'un buste de Marianne (réalisé par R. Coin) éclairé de manière zénithale par la galerie de l'entresol. Celle-ci est surmontée de la galerie du premier étage. Deux bas-reliefs consacrés à l'Industrie et à l'Agriculture, réalisés par A. Marissal ponctuent la galerie. Celle-ci donne accès à la salle de spectacle, appelée salle des syndicats. L'entrée de la salle est ponctuée d'une frise en staff représentant les corps de métiers de la ville, réalisée par le staffeur Borrewater. La salle mesure 30 mètres de large sur 27 mètres de profond et comprend 1200 places et deux loges de 15 places. Le cadre de scène est décoré d'une fresque représentant les corps de métiers, réalisée par Paule et Max Ingrand (signature en bas à droite). La voûte de la salle est éclairée par 18 niches en staff permettant l'éclairage.

    Description

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique