• La drague Cap-de-la-Hague chavirait au large de Sangatte

    La drague Cap-de-la-Hague chavirait au large de Sangatte

    CALAIS. Le 10 octobre 1973, le Cap—de-la-Hague entrait bassin Carnot, c'était sa première visite à Calais.

    Ancien cargo norvégien, il avait été transformé en drague pour puiser au large de Wissant des graviers destinés à l’extension du port de Dunkerque.

    Le lendemain, la drague chavirait quille en l’air au large du cap Blanc—Nez. L’équipage du car—ferry le Free-Entreprise 3 , témoin de la scène, mettait une baleinière à l'eau et récupérait deux survivants et deux noyés.

    Des sauveteurs, montés sur la coque, entendaient des coups frappés. Le lendemain, la drague coulait. 72 heures après le chavirage, exploit: des plongeurs de Brest parvenaient à extraire un 3° rescapé dans un compartiment rempli d’air. Lionel Girard, 24 ans.était sauvé. 

    La drague Cap-de-la-Hague chavirait au large de Sangatte

    Quai de la Colonne. le ballet des hélicoptères avait attiré de nombreux curieux. Ce sauvetage à suspense avait été couvert par tous les médias. . J.—P. P. (CLP)

    « Eglise Saint-Pierre-Saint-PaulDes torpilleurs et conte-torpilleurs basés à Calais »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :