• La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Sachant que certains touristes étrangers ne pouvaient se déplacer jusqu‘à Paris. Mlle Joelle Catoire décida de mettre sur pied une troupe de French Cancan. Une bien heureuse initiative !

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Les benjamins du spectacle! Mais même avec une moyenne d'âge de six ans. ils prennent sur scène des poses de grand acteur. Sans doute une carrière à suivre...

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    C’est sur un classique qu'évoluèrent les danseuses et danseurs de rock de Mlle Brodel: « Rock around the Clock », la musique du film « Graine de violence » !

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    La Hongrie ne fut pas le seul pays à venir présenter son folklore puisque l’on compta des danses venues de sept autres nations: le Canada, le Brésil, les USA.. Tahiti, l’Espagne, la Bretagne et l'Ecosse. Une véritable fête internationale.

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Les «squaws» préparent la soupe tandis que le chef indien fume le calumet de la paix en arriere-plan.

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    La danse orientale apportait son parfum de mystère avec les visages voilés.

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Le papier crépon fut largement utilisé par les enfants pour confectionner leurs vêtements. Pantalons, vestes, chapeaux …ou les robes de « Kisses for me ».

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Quand il faut mettre les costumes, les enfants s‘appliquent dans un joyeux tohu—bohu.

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Ces jeunes demoiselles se firent applaudir dans une danse moderne fort endiablée, la « Dady Cool ».

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Parents, amis, amateurs de musique ou de danse, ils furent plus de 2 000 à assister à la fête enfantine du Centre Jules Ferry !

    La fête de clôture du centre aéré Jules Ferry août 1977

    Il ne s‘agit nullement des poupées chantées jadis par Michel Polnareff. Celles—ci, dès qu‘il s'agit de se dépenser sur podium, sentant plutôt tentées de dire «oui» !

    « La petite route qui menait à Blériot-PlageLe couvent des dames du Sacré-Coeur ouvert en 1856 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :