• La finale, première partie

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    Les hordes nordistes viennent d’envahir le Stade de France. Pendant la finale de la coupe Gambardella (Lille—Auxerre 0-1), la tribune Nord, réservée aux supporters de Calais, s'échauffe.

    La finale, première partie

    Encore une fois, le CRUFC a déclenché une vague de créativité: chacun y va de son slogan, de sa définition. Qui a dit que le sport était réducteur et incompatible avec l'effort intellectuel? Pas les Calaisiens en tout cas.

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    La finale va commencer: la tribune Nord du Stade de France, aux couleurs flamboyantes, s'embrase (image ci-dessus) au moment où les équipes sont présentées au public.

    La finale, première partie

    Les amateurs du CRUFC posent pour une photo historique: on y voit toute la détermination de ces petits poucets dont le capitaine, Réginald Becque, est déjà tout entier à son rôle...

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    La finale va commencer: la tribune Nord du Stade de France, aux couleurs flamboyantes, s'embrase (image ci-dessus) au moment où les équipes sont présentées au public.

    La finale, première partie

    Les amateurs du CRUFC posent pour une photo historique: on y voit toute la détermination de ces petits poucets dont le capitaine, Réginald Becque, est déjà tout entier à son rôle...

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    Claude Thiriot, Ladisias Lozano, Richard Ellena et Réginald Becque: la "tête " du phénomène CRUFC (image ci-dessus). Quelques instants plus tard, ce même quatuor recevra les encouragements du président de la République, Jacques Chirac, et de la ministre des Sports, Marie-George Buffet.

    La finale, première partie

    Un à un, Jacques Chirac se fait présenter les héros de cette coupe de France 2000. Car quoi qu'il arrive, à ce moment, si la dernière coupe du millénaire s’annonce historique, elle le doit essentiellement à la présence en finale de ces amateurs venus de CFA défier les professionnels du EC. Nantes Atlantique.

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    Fidèles à leur habitude dans cette coupe de France 2000, les Calaisiens démarrent leur match pied au plancher. Au milieu de terrain, Manu Vasseur remonte la balle, dans son style caractéristique.

    La finale, première partie

    Fabrice Baron s'engouffre dans son couloir et porte le danger vers le rond central, sous le regard vigilant de Grégory Deswarte. La belle mécanique mise en place par Ladislas Lozano se déploie lentement sur la pelouse du Stade de France.

    La finale, première partie

    La finale, première partie

    A l'affût, les attaquants professionnels du F.C. Nantes guettent la moindre erreur de relance de la défense calaisienne. Baron s’en sort très bien... pour le moment. Hélas, en seconde période, le Calaisien commettre une petite faute sur Caveglia dont les conséquences seront lourdes dans cette finale...

    La finale, première partie

    Réginald Becque doit s'employer pour empêcher les ailiers nantais d’adresser des centres à leurs attaquants. Souvent en rupture dans cette entame de match, le capitaine calaisien mesure la réalité de la vitesse du jeu à la nantaise.

    « La finale, seconde partiePendant ce temps-là à Calais »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :