• La gare provisoire a accueilli les voyageurs durant près de 20 ans

    La gare provisoire a accueilli les voyageurs durant près de 20 ans

    CALAIS, En mai 1940, stukas et bombardiers ont déversé des chapelets de bombes sur les défenses calaisiennes. Si Calais-Nord a été ravagé, Calais-Sud a été épargné excepté la gare, objectif militaire prioritaire. Il semble cependant que ce soit deux bombes lâchées par des avions anglais volant à basse -altitude qui eurent raison en partie de la gare centrale. Les flammes ont ravagé les toitures de l'entrée nord comme de l'entrée sud de cette majestueuse gare, ainsi que l'intérieur des bâtiments. Une modeste gare a été construite à la Libération avenue du Président-Wilson à l'emplacement de l'ancienne, n'ouvrant cette fois que du côté du parc Saint-Pierre. Elle restera fonctionnelle durant près de vingt ans. La gare actuelle, à cheval sur le pont Jacquard, a été inaugurée en 1964. La passerelle surplombant les voies a été épargnée. Elle sera démontée en 1968. J.-P. P. (CLP)

     

    La gare provisoire a accueilli les voyageurs durant près de 20 ans

    « Des cafés aux salles spécialisées, le cinéma faisait recetteLE MONUMENT AUX MORTS ET LA MAIRIE »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow