• La place de la Nation

    La place de la Nation

    La place Emile Salembier et le bd Victor Hugo, épargnés par les bombardements, ont ardé la majeure partie des maisons bourgeoises et ouvrières. A l’époque de l’édition de la carte postale, la place s’appelait encore place de la Nation. Elle sera baptisée place Emile Salembier en 1923. Sa première appellation reste utilisée. Sur le refuge, l’horloge Coutançon dressée en 1894 indiquait 15h20. Une paysanne y avait installé son étal et vendait les légumes provenant de sa ferme. Le bd Victor Hugo était proche de la campagne environnante. Derrière, le commerce de graines et fourrages Prudent-Lefèbvre prospérait et perdurera après la libération. Signe des temps, s’y est ouvert une pizzeria. La place était un carrefour important desservi par les tramways pour rallier l’usine Vendroux et la gare de Saint-Pierre au Virval. J.-P.P.(CLP)

    « Le cinéma Pax, fermé en 1968Les gares centrales d'antan »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow