• Le Cercle du soldat belge place de l'hôtel de ville

    Le Cercle du soldat belge place de l'hôtel de ville

    CALAIS. En octobre 1914, l'armée belge se replie dans le camp retranché de Calais et installe son quartier général dans le théâtre municipal. Le port est mis à sa disposition, ainsi que la flaque à guerlettes pour les hydravions et l'aérodrome du Beau-Marais pour son aviation. Près de quatre cents baraquements, construits par le génie belge, permettent de cantonner les troupes. Des hôpitaux de fortune accueilles blessés. Au total, 898 décéderont et seront inhumés à Calais. Le front stabilisé, la place de l'hôtel de ville est mise à la disposition du commandement belge, début 1916, Pour y créer un Cercle du soldat belge. Cinquante baraquements y sont érigés avec réfectoire, salle de spectacle, de jeux, bibliothèque, cuisines, salles d'escrime, chapelle. Ci-dessous, l'entrée du Cercle face au parc Saint-Pierre avec, au fond, le bureau de Bienfaisance de la ville de la rue du Pont-Lottin. • J.-P. P. (CLP)

    Le Cercle du soldat belge place de l'hôtel de ville

     

    « Des poiriers âgés de 160 ans sauvés de la maladie en 1983Promenade dans la commune, au temps où elle avait son « Pont d'Avignon » »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow