• Le vapeur du roi Louis-Philippe en détresse en 1840

    Le vapeur du roi Louis-Philippe en détresse en 1840

    CALAIS. Le 16 août 1840, le roi Louis-Philippe embarque au Tréport sur le vapeur “Véloce” direction Boulogne-sur—Mer. Il est accompagné de sa famille et de proches. Mme Adélaïde, M. et Mme la Duchesse de Nemours. MM. les Ducs d'Aumale et de Montpensier. Au large de Boulogne, “le Véloce” pris dans une tempête ne parvient pas à entrer dans le port. Le capitaine Grandin se dirige alors vers Calais, d'un accès plus facile. Le “Véloce” se heurte à la jetée Est où il reste enfoncé dans l‘estacade. Sauve qui peut, le roi embarque sur la jetée et gagne à pied l'hôtel Dessin. Le “Véloce” a évité le naufrage et le capitaine a même reçu la légion d‘honneur pour avoir sauvé le roi. A l'époque, le débarquement n'était pas évident. Les quais n'étant pas à flot en permanence, une barque devait alors se détacher du navire pour déposer les passagers au pied des quais (Ci—dessous en 1819). J.-P.P. (CLP)

    Le vapeur du roi Louis-Philippe en détresse en 1840

    « L'engouement des calaisiens pour les chalets de la palgeUn rallye international de mini-hovercrafts en 1974 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow