• Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    « L'Auberge des Rois » ou l'Hôtel Dessin se situait rue Royale. Une plaque rappelle le souvenir de ce lieu jadis si délicieux avec ses jardins fleuris, ses écuries, sa table réputée; il y avait même une salle de spectacle. D'illustre voyageurs y séjournèrent : Lady Hamilton, dernier amour de Nelson, J.J Rousseau et bien d'autres. 

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Encore un aspect de la rue Royale. C'est aujourd'hui une rue large et les voitures en files continues prennent par cette voie le chemin de la plage. C'est dans cette rue que se situait « l'Hôtel du Sauvage » où jadis se trouvait un hôtel aussi très renommé « La Ville de Londres ». Il donnait rue de Guise et rue Royale.

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    La place d'Armes, centre de Calais-Nord d'où convergeait un dédale de petites rues étroites et pavées, peuplées d'enfants et de marchands. Vestige et souvenir de notre passé, nous pouvons encore voir sur cette carte un omnibus à chevaux. 

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

     Il y avait place d'Armes des maisons luxueuses appartenant aux bourgeois et aux marchands. François II y autorisa un marché deux fois par semaine.

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Les tramways attendent les voyageurs place d'Armes.  

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

     Sous la révolution on planta place d'Armes l'arbre de la liberté et on fêta « l'Etre suprême ».

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    C'est au pied de cette tour (le plus ancien monument de Calais) que les 6 Bourgeois prirent leur triste départ pour se livrer à Edouard III. En 1580, tremblement de terre, la tour s'écroule, le guetteur est sain et sauf. La tour servit de phare à la navigation en 1818 grâce à une lanterne tournante. Elle servit aussi de télégraphe système Chappe, ce en 1816. La cloche de la tour date du règne de Louis XV.  

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    L'Hôtel de Guise s'étendait entre la rue des Maréchaux, la rue Royale et la rue de Guise. Il fut détruit totalement en 1940. Les marchands en firent pendant l'occupation anglaise une véritable ville intérieure où ils entreposaient des marchandises. L'Italien Toddei fit scandale en faisant démolir la toiture pour en vendre le plmob.

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Fin janvier 1558 Henri II et Catherine de Médicis logèrent dans le plus belle immeuble de la ville « La Bourse des Marchands de l'Etape » qui allait devenir l'Hôtel de Guise. Vainqueur de Calais, François de Lorraine, duc de Guise, fut comblé par le roi qui outre des terres lui offrit l'hôtel qui portera son nom.

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Buste du « Balafré », libérateur de Calais. Ce monument était place d'Armes en face du musée. 

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    C'est par cette rue qu'on gagnait la route de Boulogne. Les Anglais la nommaient « Nicolas Street » à cause de l'hôpital Saint-Nicolas vers lequel elle se dirigeait. Elle se prolongeait jusqu'à la citadelle. 

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

    Au premier plan, le Beffroi. Nous somme toujours rue de la Citadelle. Un plus large boulevard se dirigeait vers le Sud et gagnait « la Bullengate » ou Porte de Boulogne. 

    Le vieux Calais autour de la place d'Armes, 2e partie

     Le Beffroi servait aux directeurs de l'Etape des laines qui y tenaient leurs assemblées et ce en 1547. Toujours rue de la Citadelle avec ses maisons de style espagnol.

    « Le vieux Calais autour de la place d'Armes, dernière partieLe vieux Calais autour de la place d'Armes, 1ere partie »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :