• Les castors de Calais

    La vie des familles à Calais

    Les castors de Calais

     Alors que Calais est dévasté par les bombardements... Des familles de 7 personnes et plus occupent une unique chambre d‘hôtel. D'autres vivent dans des rez-de-chaussée sur cour humide et sombre, parfois sur un matelas unique à même le sol. Des conditions à peine acceptables même l'été, car il n'y a ni eau, ni gaz, ni électricité, ni WC.

    Certains vivent dans des remises à outils recouvertes de toile goudronnée, dans des caves. Des familles comprenant des grands-parents, des parents et leurs enfants s'entassent dans des baraquements exigus.

    D'autres vont même loger dans des blockhaus, dans des demi-lunes, des UK 100 pour les mieux lotis (préfabriqués provisoires fournis par les Etats-Unis). Une situation difficile pour beaucoup !

    Les castors de Calais

    Une organisation :

     Suite à l'accord signé en mars 195) entre le MRU (Ministère de la Reconstruction Urbaine) et l'UNC (Union Nationale des Castors) qui autorise la “formule Castor” dans la législation HLM, Monsieur Jean Parmentier Directeur de l'agence MRU de Calais, décide de créer “l’Association des Castors du Calaisis“ pour venir en aide aux sans abris et aux mal logés.

    Les castors de Calais

     Cette association est gérée par un CA dont les membres sont : M. Cibelli (Président) qui a remplacé M. Marty (nommé à Casablanca), M. Deparis (Vice Président), M. Jean Parmentier (Secrétaire), M. Barron (Trésorier), M. André Bourgois (Secrétaire adjoint) et M. Robert Grolet (Trésorier adjoint)...

     Des statuts sont établis dans le but de coordonner, conseiller, prêter ou donner aux membres actifs les moyens financiers et matériels à l'activité des Castors.

    Parallèlement des conventions sont rédigées et tiennent les Castors à des obligations très strictes de temps de travail et d'entraide. Exemple : art. 8 : En cas de décès d'un membre au cours de la construction de sa maison, le groupe s’engage à l'achever pour la remettre à ses héritiers. (Ce fut malheureusement le cas dans plusieurs lotissements).

    Des appuis

    Le maire de Calais, Gaston Berthe estime de son devoir d'encourager le “projet Castor”. Il accepte de vendre à bas prix des terrains communaux comme ceux du Fort Nieulay, de la Plaine Clipet... de la Ferme Municipale (objet de son dernier Conseil Municipal le 10/03/1952). Il décède quelques jours plus tard.

     D'autres terrains sont vendus par des particuliers (comme ceux du Quartier Nouvelle France et Grande rue du Petit Courgainl...

     Des chefs d'entreprise réagissent:

     M. Marius Weinbreck, Directeur dela Société Calaisienne des Pâtes à Papier se charge de concrétiser le projet pour son personnel. Il achète 600 m2 de terrain par maison à 20 F le mètre carré mais aussi commande tout ce qu'il faut pour la construction. Plusieurs ouvriers bénéficient de cette opportunité. Ils le rembourseront par leur travail.

    D'autres chefs d'entreprises suivent... Comme M. Carpentier(entrepreneur), qui offre les terrains et les matériaux du gros oeuvre.

     Des demandeurs

    Le chiffre des inscriptions est très important. Plus de 400 ouvriers, employés, fonctionnaires... se portent volontaires. De nombreuses demandes ne peuvent être honorées, faute de terrains disponibles.

     Des lieux et des moyens

     - A la Citadelle, le matériel et les ateliers du MRU sont mis à la disposition des constructeurs pour faire les menuiseries et la plupart des parpaings dont les premiers moules sont fabriqués aux chemins de fer.

    Les castors de Calais

    D'autres lieux : Chez le marchand de bois M. Schwaefl. dans la cour de l'EDF, à l'usine des Pâtes à Papier, aux Ets Carpentier... sur les chantiers...

     Les aides financières

     Voici un bref aperçu de ce qu'on pourrait appeler le dossier Castor:

    - Vente de terrains communaux à prix dérisoire (citation de M. Roger Marty) et subvention de la Ville : 300000 F pour l'achat de matériel.

    - Démarrage des travaux suite au prêt de la Caisse d’Allocations Familiales, de 200.000 F par allocataire ayant au moins deux enfants.

    - Le début des travaux permit la subvention départementale de 138 000 F 

    - Prime à la construction.

    - L'emprunt du Crédit Foncier va seulement être lancé alors que les maisons sont hors d'eau.

    - Les acomptes seront versés parle biais du Sous-Comptoir des Entrepreneurs.

     Des architectures diverses avec des architectes. des dessinateurs                  MM Jacques Deborne, Henri Detrasse, André Senez R. Maubert, A. Pouillaude

    Le Prototype

     Le style pavillonnaire à toit très pentu ne peut être construit partout. Selon les lieux et les architectes, il existe des maisons jumelées, par groupes de trois et plus, alignées ou non. En majorité des F5 (même pour les célibataires).

     

    Les castors de Calais

    La première maison à voir le jour en 1951, est bien entendu le prototype: Maison ouvrière FS Modèle C.

    Elle se situe à l'angle du quai de la Loire et de l'ex rue Christophe Colomb (aujourd'hui domaine de l'usine Alcatel). Au début, elle a été habitée par le concierge de l'usine des Pâtes à Papier (qui est devenue l'usine Vieille Montagne par la suite).

    Les castors de Calais

    C'est avec grande joie que M et Mme Devos, les propriétaires actuels, nous ont prêté ces plans qu'ils gardaient précieusement.

    Les castors de Calais

     

    Les castors de Calais

    « Chapitre 2:Témoignages des habitantsChapitre 1: Les inoublis »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :