• Les collections du musée brûlées, les Six Bourgeois mis à l'abri

    Les collections du musée brûlées, les Six Bourgeois mis à l'abri

    CALAIS. Voici le musée photographié début juin 1940. Les carcasses de voitures étaient encore présentes sur le parvis. Tout ce qui n'était pas pierre avait été détruit par les flammes avec les précieuses collections. Pourtant, la municipalité avait anticipé en partie cette catastrophe en mettant à l‘abri le bronze de Rodin, alors sur le parvis du musée (notre photo). Dès le 28 août 1939, sept jours avant la déclaration de guerre, les Six Bourgeois étaient transportés à l’abri dans les caves de l‘hôtel de ville, sous un coffrage de sable. Le 18 janvier 1943, cette mise à l’abri semblant insuffisante, les Six

    Bourgeois étaient placés sur un camion, direction une zone plus calme : le château de Coupvray, en Seine—et-Marne. Le camion a dû être stoppé à Boulogne-sur—Mer par un pont trop bas puis est retourné à Calais. Le 30 janvier les Bourgeois arrivaient à Coupvray, cette fois par le train. J.-P.P.(CLP)

    Les collections du musée brûlées, les Six Bourgeois mis à l'abri

     

    « Au début du XXe siècle, deux librairies baissaient le rideauUne gare maritime provisoire de 1946 à 1956 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow