• Les espaces verts du théâtre

    Le terre-plein qui entourait le théâtre après son inauguration avait laissé la place à des massifs fleuris et un bassin coté boulevard Pasteur. Ce secteur sera longtemps une station de départ des fiacres-taxis remplacés ensuite par les taxis à essence. Ce sont ces envahissantes automobiles qui feront disparaître, dans les années 70, les jardinets au profit de parkings. Puis, dans les années 80, le bassin se videra de son eau remplacé par une pelouse. Fleurs, pelouses et poissons rouges ont laissé place à des couloirs de circulation pour les autobus lors des travaux de rénovation des boulevards du centre ville au début des années 2000. Le théâtre est ensuite devenu le « point » autour duquel les automobilistes circulent en provenance des quatre boulevards. Le projet déplacement de la gare routière pourrait changer la donne. J.-P.P. (CLP)

    « L'entrée de la rue de la MerUn café à l'angle de la rue Paul-Bert »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :