• Licques

    La toute première chapelle construite à Écottes le fut en 1240 par les chanoines de Licques, qui y possédaient des terres. Cette chapelle fut détruite au Xv siècle par les Anglais. En 1774, l‘abbé Montgazin, évêque de Boulogne, construire une nouvelle chapelle. On s'était rendu compte à l’époque que les Ecottiers avaient de la route à faire pour se rendre à l’abbatiale de Licques.

     Au milieu du XIX“siècle, la paroisse fut érigée en vicariat indépendant. C‘est à cette époque. sous l'impulsion d'un riche propriétaire, le marquis de Courtebourne, que la chapelle va être rénovée. On construit un chœur décoré de bois sculpté et, en 1870, d’un clocher.

     

     CALVAIRE

     

     La cloche, fondue en 1861, aura pour parrain le marquis de Courtebourne. On restaure son intérieur. C’est aussi en 1870 que le premier curé prend ses fonctions, Isidore Bouclet sera curé d'Ecottes et de Rodelinghem jusqu'à son décès en l885. Si vous entrez dans le cimetière, vous pourrez observer un calvaire adossé à l‘église. Marquant l’endroit où fut inhumé le premier curé d'Ecottes. Poussez la porte de l’église pour observer la corde qui descend du clocher et servait à sonner les cloches et la décoration du chœur.

     

     Face à cette église, se trouvait autrefois la toute première école d’Ecottes: une bâtisse en torchis aujourd'hui disparue. Une autre école fut construite en 1914 et accueillit des enfants jusqu‘en 1990, année de sa fermeture définitive. Elle fut revendue en 2013 à des particuliers.

     

     A l’extérieur de l'église, adossée à la façade de l’édifice religieux, un monument aux morts pour la France. Cette stèle, rehaussée d'une çroix, porte le nom de treize Ecottiers morts pour la France en 14-18, ce qui, pour un petit hameau. représente déjà de bien lourdes pertes. S. D. (CLP)

     

     Article réalisé grâce à l'aide de Mathieu Alexandre, de l’Association pour la mise en valeur du patrimoine du Pays de Licques.

    Licques

    Le monument aux morts pour la France où sont inscrits les noms de treize Ecottiers, lourd tribu pour ce petit hameau.

    Licques

    Ce sont les chanoines de l'abbatiale de Licques qui dotèrent les premiers Ecottes d‘une chapelle.

    Licques

    la corde pour sonner les cloches descend du clocher, image d‘un autre temps où les sonneurs de cloche rythmaient la vie du village.

    Licques

    Le chœur en Bois sculpté mérite que l‘on pousse la porte de la petite église.

     

     

     

     

     

     

    « NIELLES-LÈS-ARDRESGuémy-Tounehem sur la Hem »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :