• Lorsque la mode était au port du couvre-chef

    Lorsque la mode était au port du couvre-chef

    CALAIS. Sortir tête nue était mal vu en ce début du XXe siècle, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Ces messieurs, installés en terrasse au Café de la Nation, nous permettent d'apprécier la mode de l'époque. Le costume trois-pièces était alors de rigueur. La majorité de ces messieurs arborait une moustache, fournie, et des cheveux coupés court, gominés avec la raie centrale. Quant aux couvre-chefs (chapeau melon, canotier et casquette), ils apportaient la touche finale. Lorsqu'un monsieur croisait une dame, la politesse était d'incliner ou de soulever le chapeau. Porter un chapeau à l'intérieur était considéré comme impoli. Quant aux dames, elles suivaient la mode parisienne avec d'impressionnants chapeaux chargés de plumes, de faux fruits et de fleurs, comme ci-dessous lors de cette fête, la « Batailles de fleurs », qui se déroulait en 1906 place d'Armes. • J.-P. P. (CLP)

     

    Lorsque la mode était au port du couvre-chef

     

    « Promenade dans la commune, au temps où elle avait son « Pont d'Avignon »De l'appel à résister d'un général inconnu à la visite du président de Gaulle »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow