• Moins de chalets sur la digue, plus sur la plage

    Moins de chalets sur la digue, plus sur la plage

    CALAIS. Les dunes bordant la digue Gaston—Berthe ont été rasées durant l’hiver 1965 afin de vendre les parcelles aux promoteurs immobiliers. Les 120 chalets de la digue sur pilotis ont été condamnés malgré les promesses de la ville de les sauvegarder. Les premiers partaient au printemps 1965. Les plus grands vers Blériot ou la campagne, les autres étaient détruits. Les plus petits ont traversé la digue et complété la deuxième rangée de chalets faisant ainsi la liaison avec les chalets de Blériot. Une troisième rangée a été créée portant ainsi le nombre de chalets sur le sable à près de 570. Au fur et à mesure de l'avancement des constructions du front de mer, les chalets de la digue ont expulsés jusqu'à leur disparition totale à la fin des années 1980. Dans le virage de la nouvelle avenue Delattre-de-Tassigny, ils ont été pour un temps remplacés par des caravanes. J.-P.P. (CLP)

    Moins de chalets sur la digue, plus sur la plage

     

    « Le chalet du centre de loisirs jeunes, sur le sableEn 1914, les chalets sur roues disparaissaient »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :