• Pendant ce temps-là à Calais

    Pendant ce temps-là à Calais

    Pendant ce temps-là à Calais

    C'est dans la salle Calypso de Calais que la Municipalité avait organisé la retransmission, sur écran géant, de la finale de la coupe de France. Plus de trois mille personnes s’étaient donné rendez-vous pour vivre l'événement. Et de sept à soixante—dix—sept ans, la Crufcmania enflamma le public…

    Pendant ce temps-là à Calais

    Dans les travées de Calypso comme dans les gradins du Stade de France, la même mobilisation et le même enthousiasme pour cette équipe d’amateurs qui allait défier une nouvelle fois les professionnels du ballon rond.  Mêmes couleurs de fête également sur les visages et dans les tenues: en bref, la finale comme s'ils y étaient.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Non, non, ce cliché n’est pas pris au Stade de France mais bien à Calais, en haut des gradins de Calypso!

    Pendant ce temps-là à Calais

    Une fois le match commencé, chacun s‘est installé pour suivre au mieux la finale, ses moments de joie et de peine.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Avenue Clemenceau, à Calais, la ville est elle aussi en liesse. Sous les pavois aux couleurs du CRUFC, la foule est venue se masser pour prendre la température de cette journée ensoleillée à plus d'un titre.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Dans les bars de Calais-Nord, l’atmosphère est montée d'un cran en cours d'après-midi. Il n'y a plus un espace libre dans les établissements où le match est diffusé sur écran géant. La fièvre du foot s’empare progressivement de la ville.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Même dans les maisons de retraite de Calais, on a tenu à participer à la fête.De sept à soixante—dix-sept ans, il n'y a pas d'âge pour supporter les “p‘tits" gars de Calais face aux ogres nantais.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Pick—up venu d'outre-Atlantique pour une parade à l'Américaine façon CRUFC sur les boulevards de Calais.

    Pendant ce temps-là à Calais

    Oh le beau bouquet de supporters calaisiens que voilà! En cabriolet, ceux-là ont choisi d'ouvrir la cage aux oiseaux. Mais pas celle des canaris nantais évidemment.

    Pendant ce temps-là à Calais

    La bière coule à flots et la température augmente dans les cafés des "Six-Bourgeois". La fête promet d’être belle, quoi qu'il advienne...

    « La finale, première partieL'avant match »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :