• Privés de la place depuis 1940, les Calaisiens la retrouvaient en 1946

     

    Privés de la place depuis 1940, les Calaisiens la retrouvaient en 1946

     

    CALAIS. « Tout a été mis en oeuvre pour la remise en état de la plage et de l’avenue y conduisant. Les travaux ont été poursuivis activement afin que notre plage reprenne, autant que faire se peut, son aspect d'avant-guerre », écrivait Hubert Desfachelles, le maire, dans le premier bulletin municipal de sa magistrature. Les Calaisiens avaient dû patienter jusqu’à l'été 1946 pour retrouver leur plage.

    Voici, vu du phare, l’avenue de la Plage dégagée. Au premier plan, les quais étaient en triste état. Les portiques soutenant les caténaires des tramways étaient encore présents sur les ponts Henri—Hénon. Le centre aéré Jules—Ferry derrière les dunes n’ouvrira qu‘en 1947. Les restaurants Le Beau Séjour et la Potinière dominant l’avenue n'avaient pas encore été reconstruits. Ci-dessous en 1945, ces piétons sur l’ancien pont du casino découvraient une plage jonchée d’obstacles. J.—P.P. (CLP)

    Privés de la place depuis 1940, les Calaisiens la retrouvaient en 1946

    « Les péniches ont déserté le quai du CommercePavés, rails, caténaires: le quotidien des Calaisiens il y a 100 ans »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :