• Quand Blanchard survolait la Manche en ballon

    Quand Blanchard survolait la Manche en ballon

     

     

    Depuis 1763, la tour de l'horloge domine la ville de Guînes. La colonne Blanchard (ci-dessus) marque, dans la forêt de Guînes, l'endroit où Blanchard a atterri en 1785 avec son ballon.

    Quand Blanchard survolait la Manche en ballon

    GUÎNES. Elles dominent toutes les deux le ciel de Guînes. La première, l'église Saint-Pierre-ès-Liens, avec son clocher, date de 1820. Elle a été construite afin de remplacer une église datant de 1660 et détruite car trop abimée par la Révolution. On a conservé, de l'édifice de 1660 les bases d'une tour au niveau du clocher. Elle a été inaugurée en 1822.

    Quittons l'église par la rue Lambert de Guînes et traversons la place des Tilleuls. Levons la tête, afin d'apercevoir l'horloge de la tour, bâtie en 1763 sur l'ancienne motte féodale. En 928, Siegfried le Danois, premier comte de Guînes, fit élever une motte sur laquelle a été construit le château fort de Guînes. Lorsque la ville a été reprise aux Anglais en 1558, le château a été rasé, mais la motte conservée. La tour de l'horloge telle que nous la connaissons a été construite par la commune en 1763 et servit pendant ses trente premières années de prison. Quittons le centre du village pour rejoindre la forêt de Guînes en empruntant la rue qui longe le collège des Quatre-Vents.

    LA COLONNE BLANCHARD

    Dans la clairière, vous trouverez un monument au milieu des arbres : la colonne Blanchard. Elle a été érigée en 1786 par la commune. Jean-Pierre Blanchard était un aéronaute français. Avec l'américain John Jeffries, il a traversé, le 7 janvier 1785, au départ de Douvres, pendant un peu plus de deux heures, la Manche en ballon. Cent soixante-quinze ans plus tard, la commune de Guînes a fêté l'événement, les 2 et 3 juillet. Le dimanche 3 juillet, un grand cortège historique, ayant pour thème l'aviation à travers les âges, rassemblait 23 groupes, avenue du Camp-du-Drap-d'Or. Le cortège a sillonné les rues de Guînes pour arriver place Foch. Le premier groupe du défilé, formé par l'école Notre Dame, avait pour intitulé « Gloire à Blanchard et à Jeffries », hommage à ces deux hommes qui ont accompli un immense exploit. S. D. (CLP)

    Quand Blanchard survolait la Manche en ballon

    L'église de Guînes (ci-dessus) a été construite en 1820.

    Quand Blanchard survolait la Manche en ballon

    Érigée en 1763 sur l'ancienne motte féodale, la tour de l'horloge (ci-dessus) domine toujours le centre-bourg.

    « Un bureau d'octroi, la douane locale, à chaque entrée de la villeÀ la découverte de la chapelle à loques et du moulin Desombre »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow