• Une église construite en deux parties et rénovée au XVIIe siècle

    L‘église Saint-Omer a été pillée et incendiée au Moyen Âge par des troupes ennemies. Elle fut entièrement rénovée.

    BOUQUEHAULT. Commençons notre promenade au chemin de Montgardin, où on trouve une petite grotte dédiée à Notre—Dame-de-Lourdes. A l'intérieur, un autel gris avec une croix peinte en noir, sur lequel repose un pot de fleur. Au-dessus à droite, dans une niche, une statue de Notre—Dame-de-Lourdes. Cette grotte, placée à un carrefour, est protégée de tous écarts de route par des plots et des pots de fleurs. Quittons les lieux et descendons au Cœur du village, jusqu'à l'église dédiée à Saint-Omer.

     L'ÉGLISE SAINT—OMER PILLÉE ET INCENDIÉE

     L’édifice est construit en deux parties, dont la plus haute et la plus ancienne date du XVI“ siècle. La partie basse fut construite plus tard. Au XVII“ siècle, l'église, qui avait été pillée et incendiée par des troupes ennemies, fut entièrement rénovée.

    On la dota alors d'un clocher qui abrite aujourd'hui une cloche, bénie en 1862. En 1844, on a érigé et béni le chemin de croix dans l'église. A la veille de la Révolution, l'église Saint-Omer avait déjà son aspect d’aujourd’hui. Seule la tribune et une chapelle baptismale furent ajoutées vers 1855.

     UN CALVAIRE ÉRIGÉ EN MÉMOIRE D'ENFANTS

      Autour de l’église, il y a un cimetière où se mêlent tombes récentes et monuments anciens. Pour la petite histoire, c‘est dans ce cimetière qu’au milieu du XIXe siècle, Maxime Renaux et Mathon Adèle, mariés en 1837 à Fiennes, firent ériger un grand calvaire en fer battu, de plusieurs mètres de haut, sur socle, tenant un Christ d'un mètre et demi.

     Ce calvaire n’est plus visible aujourd'hui mais on imagine qu'il devait dominer le reste des tombes et être à la hauteur de la peine de ces parents. En effet, les Renaux le firent ériger car ils avaient perdu quatre enfants en bas âge dont Emma à l'âge de 4 ans, Emile à 9 ans et deux enfants, morts nés entre 1850 et 1852. S. D. (CLP)

    Une église construite en deux parties et rénovée au XVIIe siècle

    Sur le chemin Montgardin se trouve une petite grotte à Notre-Dame—de-Lourdes.

    Pin It

    votre commentaire
  • LICQUES. Lorsque vous arrivez à Licques, vous ne pouvez pas manquer l’abbatiale qui domine le bourg en son centre. Arrêtez-vous un instant sur l’abbaye de Licques, maintes fois détruite. La dernière reconstruction débuta en 1707 et dura quarante ans. 

    Au Moyen Age, l'abbaye de Licques était grandiose et s’étendait sur environ un hectare de bâtiments. Il ne reste aujourd'hui que l'église abbatiale, la mairie et le presbytère. Au début du XIX° siècle, l'église abbatiale remplace définitivement l'église paroissiale qui se trouvait au milieu du cimetière. C‘est à cette période que la porte latérale a été percée afin de permettre l’accès à la population.

      LE CLOCHER DÉTRUIT PAR LA POUDRE

      L’édifice a bien évolué car il avait à l’origine la forme d‘une croix latine. Un clocher, dont la flèche atteignait 50 m de hauteur, fut détruit par la foudre en 1795. Il ne fut pas réparé et s’écroule avec une partie du chœur en 1805.

     Tous les ans, lors des Journées du patrimoine, l‘Association pour la mise en valeur du patrimoine de Licques organise des visites autour de l’édifice, afin d'en montrer toutes les richesses.

    Quittez l'abbaye pour découvrir deux chapelles. Descendez la rue de l'Abbé-Pruvost et admirez dans le virage à gauche la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours, édifiée par François Denis, couvrent, qui avait fait une chute alors qu'il réparait le toit de l‘abbatiale et s’en était sorti indemne. Avant, on pouvait lire sur sa façade : « Si l'amour de Marie, en ton cœur est gravé, n’oublie pas en passant de lui dire Ave, » Elle fut incendiée en 1914-1918 puis restaurée en 1919 par Monseigneur Hochart.

     En 1960, la façade fut construite en brique avec une niche pour y abriter Notre-Dame-du—Bon-Secours.

     CHAPELLE SAINTE—APPOLINE

     Continuez votre route jusqu‘au rond-point et prenez à droite rue du Docteur—Carpentier. Là, sur votre droite, une chapelle malheureusement abîmée par le temps, la chapelle Sainte-Appoline dédiée à Notre-Dame—des-Ardents. Elle date de 1917. Vous pouvez ensuite remonter vers l‘abbatiale par la place basse et découvrir ainsi le magnifique centre-bourg qui a su garder tout son cachet. S. D. (CLP)

    Un bourg authentique doté d‘une magnifique abbatiale

    La chapelle, rue de l'Abbé-Pruvost. Aujourd'hui, sa façade est en brique rouge (photo ci-dessous à droite).

    Un bourg authentique doté d‘une magnifique abbatiale

    L'abbatiale de Licques domine le bourg et on l'aperçoit de partout lorsqu'on entre dans le village. Ci-dessus, l’abbatiale et son abside.

     

     

    Pin It

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Rues et boulevards

    Pin It

    votre commentaire
  • Tramways 1

     

    Tramways 1

     Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

    Tramways 1

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

    Tramways

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Le théâtre 1

    Pin It

    votre commentaire
  • Le théâtre

    Le théâtre

    Le théâtre

    Le théâtre

    Le théâtre

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Le théâtre 2

    Pin It

    votre commentaire
  • Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

    Statues 1

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

     

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

    Statues 2

     

    Pin It

    votre commentaire
snow