• Rue Charost coupée, rue de la Villa et Nationale disparues

    Rue Charost coupée, rue de la Villa et Nationale disparues

    CALAIS. Le 30 septembre 1944, les Canadiens bombardaient le centre-ville afin d’obtenir la reddition de l'armée allemande. L'usine Debray, boulevard LaFayette, les magasins en face, et des maisons et usines des rues du Temple et Charost étaient en flamme. En 1946, sur le quadrilatère formé par les rues Neuve, Charost, Temple et Nationale était construite une cité provisoire pour les commerçants sinistrés : la Cité Charost. Elle n‘a pas inspiré les éditeurs de cartes postales. La Cité Charost était rasée au début des années 1970. Le quadrilatère devenait un parking sur lequel jouaient ces enfants un jour neigeux de janvier 1977. Si le café sur l‘angle existe toujours, à l'aube des années 2000 un centre commercial y était construit à cheval sur la rue Charost, coupée en deux. Ci-dessous les rues Nationale et de la Villa (où se trouvait le cinéma Calaisiana) qui ont disparu plus tard. J.-P.P.( (CLP)

    Rue Charost coupée, rue de la Villa et Nationale disparues

     

    « La clinique Richelieu de la Mutualité place d'AngleterreDébut 1900, la dentelle donnait du travail à 28 700 personnes »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :