• Un lâcher de ballons lors de la fête du Courgain maritime

    Un lâcher de ballons lors de la fête du Courgain maritime

    CALAIS. Si, à Saint-Pierre, la majeure partie des lâchers de ballons se faisait place Crèvecœur, les Courguinois avaient choisi la place de Russie pour les leurs. Cette place, coincée à l’extrémité du boulevard des Alliés, entre le phare et les rues de Lisbonne et de Moscou d’avant—guerre, était devenue la place Henri—Barbusse en 1935. S'y trouvaient alors trois cafés et trois maisons, dont les occupants, aux premières loges, suivaient l’envol depuis les fenêtres des étages. Les candidates au titre de reine du Courgain étaient assises au premier rang, leur bouquet de fleurs sur les genoux. Les matelotes en costume d’apparat étaient bien sûr de la fête. Ce 15 août 1909, la montgolfière avait une forme inhabituelle, fusiforme rappelant celle des ballons dirigeables. L'aéronaute s’appelait Désiré Gheuse et il lui fallait éviter de heurter le phare tout proche lors de l’ascension. J.P.P. (CLP)

    Un lâcher de ballons lors de la fête du Courgain maritime

    « Le marché ancestral de la place d'ArmesDes charrettes à bras pour transporter le poisson au Minck »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow