• Un site magnifique au riche patrimoine religieux

    BALINGHEM. L‘église de Balinghem, construite vers l'an 1000, fut détruite par les Anglais en 1543. Elle fut reconstruite en 1558 et restaurée en 1704. Elle abrite un retable provenant de la chapelle des Carmes d'Ardres depuis la Révolution.

    L'église a connu différentes phases de travaux au XXe siècle avec la restauration des vitraux en 1966 et l'électrification de la cloche rendue possible grâce à la générosité des habitants en 1970.

    Un site magnifique au riche patrimoine religieux

    Un site magnifique au riche patrimoine religieux

    L‘église renferme le retable de la chapelle des Carmes d'Ardres acquis après la Révolution et le départ des religieux. On peut faire le tour du site et découvrir les stations du chemin de croix dû à un sculpteur de Calais.

    Quittons l'église de La Nativité-de-Notre-Dame, pour nous rendre non loin de là, rue du Camp-du-Drap—d’0n On arrive alors au site de la grotte de Notre—Dame de Lourdes, la plus grande de la communauté de communes Pays d'Opale. Cette grotte fut le vœu de l'abbé Chevalier en remerciement car Balinghem fut épargné pendant la Seconde Guerre mondiale. Les familles Dacquin, Ferrant et Picquet furent de généreuses donatrices. Cette grotte se situe sur l’emplacement du célèbre donjon du château fort détruit en 1547.

     Dans la grotte se trouve un autel où des fleurs et autres signes religieux ont été déposés. A droite au-dessus de l‘autel : une niche où l’on trouve une statue de la Vierge, avec cette inscription. « la paroisse reconnaissante 1939-1945». A ses pieds, une statue de Bernadette Soubirous se recueillant.

     UNE CHAPELLE DE 1954

    Au-dessus de la grotte, on accède à un calvaire érigé en 1952 sous la direction l’abbé Chevalier et réalisé par M. Evrard entrepreneur à Audruicq. Celui-ci est composé de trois statues : celle du Christ sur sa croix, celle de Marie et celle de Saint-Jean. Ce calvaire domine un autel sur lequel on trouve quelques fleurs.

     La chapelle a été construite en 1954. Ce bâtiment aux murs blancs est éclairé par deux petites fenêtres. Il possède un petit clocher et est meublé à l’intérieur de statues et d'un mobilier assez simple. Le 9 juillet 1957, on inaugura le chemin de croix dû au sculpteur de Calais Cauler. 

     

    Un site magnifique au riche patrimoine religieux

    La grotte de Balinghem a été érigée à l'endroit—même où se trouvait le château-fort autrefois.

    « Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'huiUne cheminée de briqueterie, " beffroi du travail " »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow