• Une écurie de 68 chevaux pour tracter les tramways

    Une écurie de 68 chevaux pour tracter les tramways

    CALAIS. En 1879, la compagnie britannique Tramways-and-General-Work-Limited mettait en service trois lignes intramuros et une vers Guînes, avec une flotte de sept voitures à impériale, ensuite complétée par dix voitures tirées par un seul cheval.

     En 1882 Calais-Tramway-Compagny prenait le relais. A l’aube du Xxe siècle, il ne restait que onze voitures en fonction avec une écurie de soixante-huit chevaux.

    Ci-dessus, boulevard jacquard, voici le moment où les attelages étaient changés. En bordure de trottoir sur la gauche et sur la droite, des chevaux frais étaient en attente.

       Ci-dessous une voiture plus légère était tractée par un seul cheval. Les tramways hippomobiles souffraient de leur lenteur et du coût élevé de l'entretien des chevaux. Les Belges de la Société tramways de Calais et extensions (STCE), a repris en 1908 le flambeau sur un réseau électrifié et densifié. J.-P.P. (CLP)

    Une écurie de 68 chevaux pour tracter les tramways

    « La restauration de la tour du Guet dès 1948Deux cafés de quartier dans les années soixante »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :