• Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'hui

    SANGHEN. L‘église Saint-Martin date du XVe. Elle se caractérise par une grosse tour centrale, bâtie en pierres blanches, dont l’étage fut restauré au XIXe siècle. Recouverte de tuiles sur le chœur, l'église a un toit en ardoises sur la nef et le clocher, ce qui fait aussi sa particularité.

    C’est aussi au XIX° siècle que l'on construit, en briques rouges, la sacristie. Le 17 novembre 1878, on y inaugure et bénit une relique de saint Martin, qui devient alors lieu de pèlerinage.

    Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'hui

     L‘église de Sanghen se caractérise par sa tour carrée impressionnante et son toit en ardoises et tuiles.

    Sanghen et son église furent bien souvent lieu de grandes processions pour fêter différents événements importants. En 1914, lors de la restauration du calvaire du cimetière, la procession traversa toute la commune. En 1920, on dresse vingt arcs de triomphe dans le village an d'inaugurer le monument aux morts sur lequel ont été inscrits dix-huit noms de poilus. Cette stèle est identique à celle d‘Alembon, commune voisine et amie. Il fut financé par souscription publique et donation de l'Etat. Autour, on trouve des obus de 280 mm, attribués à la commune en 1921.

    Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'hui

    La grotte « à loques », dédiée à saint Martin.

     Le 17 juillet 1948, c'est aussi la fête lorsque Notre-Dame de Boulogne—sur—Mer, partie de Herbinghen, arrive au village. Juste à côté de l’église se trouve la grotte Saint—Martin. Elle est formée par des tilleuls minutieusement  taillés. Elle date du XIX° siècle et fut érigée sur une source miraculeuse.

     On y trouve une statue de saint Martin sur son cheval. Elle est dédiée aux enfants ayant du mal à  marcher. C’est une chapelle « à loques », car on y trouve des chaussettes accrochées par les familles qui viennent, encore de nos jours, chercher secours.  S. D. (CLP)

    Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'hui

    Le monument aux morts de Sanghen est identique à celui d'Alembon. Il est entouré de ses obus de 280 mm.

     

     Une grotte « à loques » encore visitée aujourd'hui

    L‘église de Sanghen date du XVe siècle. On y bénit les reliques de saint Martin au XIXe siècle, ce qui en t un lieu de pélerinage.

    « On a retrouvé l'origine de l'épave réapparue sur la plageUn site magnifique au riche patrimoine religieux »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


snow